Pied / Chaussure : le couple infernal..

A l’origine les  cyclistes sont des bipèdes …Lorsqu’ils achètent des chaussures de CAP on leur conseille de prendre une  » taille  » de plus ou  » pointure de plus  »  car en CAP les chocs répétés font  » gonfler  » les pieds .

Les fabricants ne font aucun effort pour aider les cyclistes à acheter les chaussures  préférant faire du chiffre d’affaire peu importe le résultat.

Les revues cyclistes se contentent de  reproduire les arguments des fabricants.

En cyclisme le pied ne subit pas de choc,  il supporte juste une pression , il ne  » gonfle  » donc pas , tout au plus peut il s’écraser un peu .

Une chaussure de cyclisme  ne doit donc pas  être achetée avec une pointure de plus
Pour  acheter une chaussure de cyclisme il convient de :
– mesurer son pied
-ajouter à la valeur  lue 8 à 10 mm pour connaitre la longueur extérieure de la chaussure recherchée.

Une fois cette chaussure recherchée trouvée ( en longueur ) il faut l’essayer :

– avec des socquettes de vélo les pieds doivent être maintenus mais pas serrés
– en mettant par dessus des socquettes de tennis ( épaisses ) le pied doit être maintenu fermement.

Avant cela il faut identifier votre pied ( photos ci contre ) :

  • Le pied égyptien, le plus courant : Ils sont présents dans environ 50 à 63 % de la population*. Ils se caractérisent par un gros orteil plus grand que les autres doigts.
  • Le pied grec : entre  23 et 31 % de la population possède les pieds grecs*. Le gros orteil est plus petit que le deuxième doigt.
  • Le pied carré : concerne 6 à 27% de la population*. Les 4 premiers doigts sont tous alignés…

types-pieds

Toutes les chaussures de cyclisme ne sont pas faites pour tous les pieds .
Il conviendra donc d’identifier la forme de votre pied et celle de la chaussure.

Ensuite il faut analyser vos appuis .

Le pied est constitué de  28 os, 16 articulations, 107 ligaments et 27 muscles

La tonicité de cette structure ne peut exister que si vous  pensez à marcher pieds nus régulièrement  au lieu de marcher en basket avec amortis.

L’appui , dans une chaussure de cyclisme se fait sous l’arche métatarsienne  mais il faut aussi penser au retour veineux donc à « l’activation de la pompe de retour  » . Pour cela il faut une semelle de qualité avec un  » bon appuis sous l’arche métatarsienne  » , un bon soutient de voute plantaire et de talon.
Nous proposons des semelles   » podocycle  » pour remplacer les semelles internes de série qui sont souvent de très mauvaise qualité.
Si le cyclise a des problèmes d’appui en temps que bipède il faut qu’il consulte un podologue pour avoir des semelles pour la pratique du cyclisme.

 

pied-302310

 

pieds-normal-plat-creux