Ergonomie

Pourquoi faire une Etude Posturale Mecacote ?

Pourquoi faire une Etude Posturale  ? Aujourd’hui…tout le monde pense que le cycliste étant un sport difficile il est  » normal  » d’avoir mal partout  …c’est totalement faux et  il est juste  » normal  » d’avoir mal aux jambes si l’on a fait beaucoup d’efforts .. Toutes les autres douleurs sont des pathologies ayant, en général, pour origine de mauvais réglages . Qu’est ce qu’une Étude Posturale  ? Une Étude Posturale c’est une méthode qui permet de  déterminer la position d’un cycliste  par rapport à une « référence « qu’est l’axe de la boite de pédalier . Le vélo du cycliste doit permettre les réglages  en préservant l’équilibre de l’ensemble roulant. Chez Mecacote cette méthode  c’est Le calcul qui permet de déterminer la position des points d’appui en fonction de : – la pratique cycliste – la morphologie du cycliste – la souplesse du cycliste – les handicaps du cycliste – les pathologies du cycliste – les équipements du vélos  et du cycliste Mécacote a été l’instigateur dés 1998 du  » creux de selle  » , du  » talon virtuel ou cambrure de la chaussure  » …..chaque selle étant différente ainsi que chaque paire de chaussures. Souvenez vous de Mercks qui touchait sa selle  bien souvent …c’était simplement qu’à cette époque les selles UNICANITOR de CINELLI avaient un creux de selle  » flottant »  car la structure était en plastique pas assez rigide… Mecacote a travaillé avec PODOFRANCE pour la réalisation de semelles de vélo Podocycle. Mecacote travaille avec des professionnels de santé comme podologues ou Ostéopathes car  il n’est pas de nos compétences de pratiquer ces actes. Dans la pratique l’Étude Posturale Mecacote  va  » imposer  » une gestuelle de pédalage  comportant  trois phases principales et non  quatre. On entends dire que le cycliste  » tire sur la pédale  »  et cela fait parti des exercices de musculation dynamique sur le terrain lorsqu’on monte un faux plat   » tout à droite  » à 30 tr/mn… Mais la philosophie de Mecacote est de favoriser la fréquence de pédalage car la puissance est le produit de la vitesse par la force ..ceci ayant la […]

Essais chaussures …que faut il en penser ?

Essais de chaussures Depuis  1995 je vois des cyclistes pour des études posturales et depuis 22 ans je fais toujours le même constat : une majorité de cyclistes a des chaussures inadaptées.. A qui la faute ? Aux cyclistes eux mêmes qui ont choisi les chaussures pour la couleur ! Aux vendeurs  qui donnent toujours les mauvais conseils ! ou ne donnent pas les bons conseils ! ou ne savent pas ? ou sont contraints de vendre a tous prix parce que le stock ça coûte cher et que bien souvent les cyclistes essayent puis achètent sur internet ? Aux publicités  dans les revues cyclistes ! qui  trouvent que tout va bien ! que c’est formidable ? Que l’on doit être  » généreux avec les annonceurs pour  continuer de vivre  »  ? Les raisons pour n’avoir pas chaussure à son pied sont nombreuses mais es ce une raison pour continuer ainsi et ne pas chercher les bonnes solutions? Aux « essais » de chaussures qui  ( exemple  ) n’apportant rien pour le cycliste (  chacun ayant un pied différent il y a fort peu de chance que le produit aille  à tous les pieds… )  . En effet , autant il est possible  de présenter la chaussure  en présentant les matériaux de la semelle,  en présentant la semelle interne, en présentant le système de serrage, en présentant la forme du talon, autant il est indispensable de  ne pas oublier les données techniques  comme : – la forme du pied  qui conviendra aux chaussures – la longueur idéale du pied pour la chaussure –  la largeur idéale du pied pour la chaussure – la longueurs des métas [ phalanges  dont le gros orteil ]  pour le pied concerné et pour régler l’engagement des cales – un indice de rigidité de la semelle  pour savoir si la chaussure va aller au pro ou au débutant – la position du premier trou de fixation  pour les cales a trois trous  et le système pour les cales à quatre trous  pour speedplay. Les essais des chaussures , c’est comme les essais des cuissard, dans la mesure […]

Comment choisir un vélo à sa taille

Choisir un vélo à sa taille est un chose importante mais aussi faut il qu’il corresponde aussi à sa pratique mais c’est autre chose que nous développerons plus tard. Le postulat de base est que vous  avez une position qui est validée sur le terrain. Cette position  est déterminée par : – Hauteur de la selle : HS – Recul du bec de selle et déport de tige de selle : DTS – Distance selle / cintre et cintre : SC – Distance entre bec de selle et creux de cintre ( mains en bas ) : SCxc – Plonge entre la selle et le cintre : h – Plonge entre la selle et le bas du cintre : hbc – Longueur des manivelles :M – Longueur de potence : Pot Cette position est associée à un cadre dont la géométrie peut être très différente  avec des  comportements de cadres différents . Un cadre est défini par : – Hauteur de cadre  axe / axe :Ht – Angle de tube de selle : α – Longueur de tube supérieur à l’horizontale : Lgh – Longueur de la douille : Ld – Angle de douille ou de direction: β – EAV ou Entraxe Avant :EAV – EAR ou Entraxe Arrière : EAR – Plonge de la boite : Pl En aucune manière on peut prendre en référence les tailles S – XS – M- L- XL etc …car ce sont des désignations commerciales différentes chez toutes les marques  et seules les valeurs que l’on peut mesurer avec un mètre  ou un rapporteur sont  à prendre en compte. Il ne faut pas oublier d’autres contraintes  car l’angle de tube de selle ne fait pas tout s’il n’est pas associé au déport de tige de selle  lui mème en liaison avec la selle car la NF EN 14781 prévoit que la selle , lors des tests , doit être maintenue par le milieu du châssis faute de se déformer . Le Cadre : Depuis quelques temps les  constructeurs  donnent des informations complémentaires comme le REACH et le STACK  qui sont en fait deux […]

Les anomalies de conception en cyclisme

Les anomalies de conception en cyclisme…   Le cyclisme est un sport particulier car  le bipède pour devenir cycliste doit utiliser un vélo. Cette belle invention qui date de 1817 a connu des évolutions importantes [ la pédale  apparue en 1839 puis le vélocipède français en 1885 et pour terminer   le produit que nous connaissons aujourd’hui date de 1885 avec pédalier , pédales et chaine ..] mais depuis  une trentaine d’années certaines  » évolutions »  n’ont pas été au bout . Boitier de pédalier fileté  qui est devenu  non fileté  et appelé BB30.. – en mécanique on ne centre pas des roulements rigides  sur des filetages faute de ne pas pouvoir respecter  un alignement parfait. – on ne rattrape de pas de jeu sur des roulements rigides faute de commencer à la détruire – les  roulements rigides  ( roue / boitiers de pédalier / etc) qui ne tournent pas librement ne se  » font  pas  » car s’ils forcent c’est que le montage n’est pas bien réalisé et  lorsque le roulement va  avoir terminé de s »user  et qu’il tournera librement il sera simplement prés de la fin de vie – les roulements BB30 qui se montent à force n’ont pas vraiment leur place  car il faut que la concentricité des alésages soit parfaite mais  lorsqu’on veut remplacer les roulements  les problèmes arrivent car bien souvent la matière ne  » serre  » plus le roulement , il faut donc passer au  » collage « ..et enfin  un axe tubulaire de 24  est largement  résistant pour plus de 90% de la population cycliste et Shimano l’a bien compris en se limitant à cette dimension hors des  solutions marketées….. Pédales automatiques : Belle « invention » de  Look qui a apporté  un confort pour le pédalage mais aussi de la sécurité  mais le grand regret est que  certaines solutions aient été sacrifiées sur l’hotel du marketing et de la mode oubliant quelques exigences ergonomiques. Les pédales Look CX6 et CX7 possédaient beaucoup de qualités: – hauteur sur axe  importante apportant un meilleur rendement au delà de 90tr/mn ( étude du Dr Haussalter) – réglage du Qfactor possible […]

Cyclisme et matériel ..pourquoi ne pas aller plus loin ?

L’évolution du matériel en cyclisme me laisse sur ma faim . En effet, si l’on regarde  la manière dont les   » nouveautés  » sont présentées  et le réel apport de ces dernières on peut se poser des questions. Il faut aussi relever les  » anomalies  » mécaniques  qui en sont  » relevées  » par personne : – au sujet des  roues ou boitiers de pédaliers on entend  » les roulements forcent un peu mais ils vont se faire  » ..moi je comprends que les moyeux de roues ou les boitiers de pédaliers  équipés de roulements rigides  sont mal usinés ou mal montés et que les roulements ne sont pas alignés . Les jeux  sont dépassés et il y a une contrainte; liée à une mauvaise concentricité, qui va détruire le roulement  ce qui arrive lorsque les roulements se sont faits .A ne pas confondre avec un joint d’étanchéité qui serre sur l’ »arbre . Il en est ainsi pour les roues et les boitiers de pédaliers. Pour ces derniers force est de constater que là encore le montage de  roulement que l’on aligne sur des filetages ( BSA/BSC/ pas français ..) n’est pas correct  car la concentricité des roulements rigides ne peut être assurée. Il faudrait des roulements  » auto-aligneurs  » pour garantir une bonne concentricité BB 30 monté à force dans un alésage ..même problème car en plus le roulement est monté  » à force  » .. ce qui implique que l’alésage sera écroui  au premier montage  ..et ensuite ..le roulement finira par tenir en place a grand renfort de scelle roulement ( ce qui est arrivé à un de mes clients )… Entendre dire  par des cyclistes que l’axe de 24 tubulaire n’est pas assez rigide  est assez risible car je ne connais pas un cycliste qui ait  brisé un tel axe par la seule force de ses mollets …N’oublions pas le passé et  Miguel Indurain qui gravissait les cols  avec un boitier ISIS on même a emmanchement carré  nettement moins  » rigide  » qu’un axe traversant de 24 …Que dire lorsque  certaines marques  en arrivent à mettre des […]

Cyclisme et lunettes de  » bipède  » …

Depuis plus de 15 ans j’explique  ce qu’est un cycliste  mais manifestement je ne dois pas être entendu .. Un cycliste c’est avant tout un  » bipède  » humain ( bipède ) : qui marche sur ses deux pieds … Lorsque ce bipède  est porteur de lunettes , ces dernière sont faites pour voir l’horizon , tête droite et donc buste vertical … En position  cycliste  ces  » lunettes de bipède  » servent juste à voir le pneu avant…. Pour voir l’horizon  le cycliste doit donc remonter  le menton et ce provoque des douleurs cervicales .. Un  cycliste qui doit corriger sa vue doit porter des lunettes prévues pour sa pratique sportive  et donc pour le cyclisme. Certains magasins sont spécialisés comme Opéra Vision . Pour un cycliste le port de lentilles est préférable . Nombreux sont ceux qui ont oublié l’origine du cycliste ….nous y reviendrons dans d’autres articles ……………………….

Santé & Fitness Hors Série N°2… quelques erreurs à corriger

Attention aux informations que vous trouverez sur Santé & Fitness Hors Série N°2 Remarque sur les inexactitudes ou erreurs grossières pages 76 à 84 la Nuque : - oublié : - le port de lunettes de bipèdes - le cadre trop rigide -le manque de musculation Les mains : -oublié: - la forme du cintre - le réglage de l'horizontalité de la selle - un manque de souplesse dorsale La région lombaire: -oublié: - le recul de bec de selle - l'inclinaison de la selle - la distance selle/cintre - généralement la hauteur de selle provoque  d'autres pathologies Les genoux: - oublié : - l'orientation des cales - les chaussures  qui écartent les genoux du cadre - recul et hauteur de selle inadapté - trop de liberté angulaire - cales usagés Les pieds: -erreur : " en règle générale il est conseillé de laisser 1.5 à 2 cm au bout de la chaussure" - C'est une erreur  magistrale , tout au plus  doit on laisser entre 2 et 4 mm -oublié : - l'engagement des cales qui peut provoquer le feu aux pieds tout comme les chaussures trop grandes - les semelles internes de piètre qualité à remplacer par les semelles podocycle  sur notre boutique Les bons réglages : -Il est écrit : " multipliez le résultat ( EJ ) par 109% ...réglez la selle à l'horizontale et inclinez la vers le haut ou le bas de +/- 8mm Attention ce n'est pas juste pour les 109%  car trop d'informations sont  oubliées  ce qui peut provoquer des pathologies : - Les chaussures , les pédales , la pratique et la longueur des manivelles sont oubliés. - référence est faite du fil à plomb: encore une information  fausse  sauf si au préalable on a réglé correctement l'engagement des cales et la hauteur et l'inclinaison de la selle.  Dans ce cas le fil à plomb donnera une " tendance " plus ou moins avancée . - Si la selle est trop basse le cycliste finira par avoir des douleurs lombaires Reportez vous  aux pathologies Voir aussi Les formules obsolettes Ceci simplement pour [...]

Liberté angulaire ou pas ?

Bonjour, Souvent je vois des cyclistes qui souffrent de pathologies liées  aux réglages des cales , engagement ou orientation ou liberté angulaire trop  ou pas assez importante . La liberté angulaire a pour fonction de permettre  les mouvements de la jambe pendant la phase de pédalage en  prévenant les pathologies .. Dans les faits cette liberté  doit être seulement  » nécessaire  »   suite à un accident par exemple. Si l’on fait un peu l’historique  de la liaison pédales/ chaussures  dans les années 1970 on avait des  cale pieds et des cales fendues sans jeu sous la semelle et pas de  pathologie . Ce n’est qu’après l’apparition de la première pédale  automatique Look que les premières pathologies sont apparues. Le réglage de l’engagement et de l’orientation de la cale   était en cause ..et depuis c’est un problème important chez le cycliste. Cependant  la liberté peut être aussi  nuisible que pas assez de liberté . Mon expérience m’a montré que bien souvent il faut régler  en même temps: -l’engagement – l’orientation -Le recul et la hauteur de selle Ces trois points sont liés pour « stabiliser  » le pied sur la pédale Le réglage de l’orientation  pour plus de 90% de la population cycliste  est : cale à 90° Mais comment  vérifier si l’orientation est correcte et  s’il faut  beaucoup , peu ou pas de liberté angulaire . Look  propose le  KEO FIT  mais simplement pour l’analyse de mouvement du pied sur la pédale afin de définir la liberté nécessaire . C’est insuffisant car   avec des cales sous engagées et une selle trop basse il faudra systématiquement des cales rouges ( grande liberté ) alors  que si l’on monte la selle  et que l’on engage les cales correctement  le pied deviendra stable . Cela peut se vérifier simplement  avec une analyse des appuis des pieds dans les chaussures [ http://www.semellesortho47.com/]…. Une autre solution  consiste a  » lire  » comment se situe l’orientation de chaque pied  SI l’on a des cales look . L’usure doit être centrée  ….   On distingue bien la marque laissée ..Cette dernière doit être centrée  et donc il convient […]

News lues sur les revues cyclistes …

Bonjour à tous , Après huit jours de congés  je me plonge dans la lecture des revues cyclistes et je vous livre donc quelques réflexions: – CAYO DISC de FOCUS : pour ce cadre avec freins à disque je note  que la technique utilisée en VTT est de mise avec l’axe de gros diamètre traversant  et une rainure pour le montage de la roue. Cela limite l’utilisation au CLM ou au cyclotourisme  mais surement pas  à la course en peloton. – SAV Canyon  et mésaventures des clients  lu page 31 de TOP VELO N°209 . A méditer et à comparer au SAV des petits artisans Français – Les selles Ergonomiques ( TOP VELO 209 ) . Mon expérience m’a montré  que  laisser un vide  au milieu d’une selle déportait les problèmes et de compression du périnée on passait à échauffements.( moins de surface de contact pour autant de poids = pression supérieure ). Le solution vient   avant tout de  faire un bon réglage de la selle en HS- RBS- et inclinaison mais pas que ..car même avec une selle bien réglée si les cales sont sur-engagées il y a aura  compression du périnée. Vouloir traiter un problème sans  voir l’ensemble n’est pas la bonne solution. Enfin , il faut se souvenir que  la creux de selle donné l’est pour une selle « à l’horizontale  »  alors que dans les faits cette selle  , pour peu qu’elle soit creusée ,  devras être légèrement inclinée vers le bas ( pour le bec)  et son creux de selle avancera … En 1972 on roulait avec des pédales à cale pied  sans jeu et on ne parlait pas de  tendinite. En 1972 on roulait avec des selles unicanitor de cinelli et on ne parlait pas de compression du périnée mais  en regardant bien ces selles étaient  avec un bec arrondi tout comme le reste de la selle ce qui permettait  une  » rotation  » du bassin sans risque pour ceux qui avaient une légère différence de longueur des membres. Aujourd’hui avec des selles  » plates  » cette  » possibilités  » n’existe plus ….. Lu sur […]

Pieds vs Chaussures

Lors de l’Etude Posturale  nous sommes  régulièrement confrontés à des  sujets ayant des  membres de longueur différente  ( Fémur/Tibia/Méta ) .. Le problème est  amplifié lorsque le cycliste a un coup de pied fort et un pied large . Les réglages sont ainsi délicats et  si pour un écart  fe longueur de méta faible ( < 6mm ) on peut faire un réglage d’engagement identique  lorsque cet écart est important ( > 10 mm) cette solution ne fonctionne plus. Il convient donc de faire un réglage différencié . Mais c’est pas fini ..il faut aussi penser à l’écartement des pieds et dans ce domaine il faut se rendre à l’évidence  les chaussures ont des  positions de trous de fixation  différentes. Tellement différente que le même cycliste a les chaussures qui touchent  aux manivelles avec des  chaussures Northwave  et ce n’est pas le cas avec des Mavic . Lire la suite  

Victoire du dossard 718 à l’Etape du Tour 2014

L’édition de l’Etape du Tour  2014 aura vu la victoire  du dossard 718. Le dossard 718 c’est celui de Loic Herbreteau qui a  parcouru la distance en 4H47’29 » . Information  et resultats Lorsqu’il est venu  nous voir pour  vérifier les réglages de sa nouvelle monture  avant l’épreuve, Loic , que nous avions  positionné il y a quelques années , était  particulièrement motivé et en forme A chaque changement de matériel ou d’équipement , Loic passe pour que l’on ajuste sa position Ce soucis du détail lui a permis ces dernières années de  finir deux fois quatrième et de gagner l’Etape Du Tour . Nous sommes  fiers de ces résultats  ainsi que de ceux de tous les cyclistes que nous positionnons .

Les chaussures de vélo

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \"éditer\" pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo. Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \"éditer\" pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Pied / Chaussure ..le couple infernal..

L'achat des chaussures pour un cycliste est un  moment délicat. Les marques ne " veulent pas " vous conseiller sur la  taille de la chaussure, préférant vendre  ; et peu importe que la  vente soit   cohérente, que de ne pas vendre  si le produit ne vous convient pas . Dans les faits 80% des cyclistes ont des chaussures trop grandes d'une pointure ( 6.6mm)  mais jusqu'à plus de 3 pointures soit plus de 19mm. Les revues cyclistes qui présentent les chaussures du marché ne donnent aucun renseignement judicieux ? Par manque de temps , d'envie ou de compétence. Elle ne font que reprendre l'argumentation commerciale des marques  avec des termes comme " confortable" , " rigide " , " légères " , " aérées " ...mais rien sur  la forme du pied  , sur sa longueur , sur sa largeur et sur les longueurs de méta. J'attends toujours que VITTORIA tienne ses promesses " nous pouvons faire des chaussants adaptés  avec un petit délais ...j’attends toujours des  informations de spiuk.. et de bien d'autres  Il semblerait que dans le monde du vélo ceux qui fabriquent sont avares d'informations ou ne" savent pas ce qu'il font". Finalement les cyclistes achètent  un peu " n'importe quoi " et bien souvent se focalisent sur une marque  et achètent des chaussures trop grandes   pour être " à l'aise ". Les résultats sont  très souvent mauvais: - feu au pied - douleurs au tendon d’Achille - douleurs aux jumeaux -mauvais rendement Commençons par le début: - quel type de pied avez vous ? Le pied égyptien (49 % de la population) dont le premier orteil est plus long que le second. Le pied grec (14 % de la population), le second orteil est plus long que le premier. Le pied standard  (9 % de la population) Le pied égalité (23 % de la population) Le pied carré (3 % de la population), les trois premiers orteils ont la même longueur. Une fois ceci défini il va falloir trouver chaussure à son pied. Chaussure à son pied c'est  mesurer la longueur du pied et sa largeur [...]