Pourquoi faire une Etude Posturale Mecacote ?

Pourquoi faire une Etude Posturale Mecacote ?

Pourquoi faire une Etude Posturale  ? Aujourd’hui…tout le monde pense que le cycliste étant un sport difficile il est  » normal  » d’avoir mal partout  …c’est totalement faux et  il est juste  » normal  » d’avoir mal aux jambes si l’on a fait beaucoup d’efforts .. Toutes les autres douleurs sont des pathologies ayant, en général, pour origine de mauvais réglages . Qu’est ce qu’une Étude Posturale  ? Une Étude Posturale c’est une méthode qui permet de  déterminer la position d’un cycliste  par rapport à une « référence « qu’est l’axe de la boite de pédalier . Le vélo du cycliste doit permettre les réglages  en préservant l’équilibre de l’ensemble roulant. Chez Mecacote cette méthode  c’est Le calcul qui permet de déterminer la position des points d’appui en fonction de : – la pratique cycliste – la morphologie du cycliste – la souplesse du cycliste – les handicaps du cycliste – les pathologies du cycliste – les équipements du vélos  et du cycliste Mécacote a été l’instigateur dés 1998 du  » creux de selle  » , du  » talon virtuel ou cambrure de la chaussure  » …..chaque selle étant différente ainsi que chaque paire de chaussures. Souvenez vous de Mercks qui touchait sa selle  bien souvent …c’était simplement qu’à cette époque les selles UNICANITOR de CINELLI avaient un creux de selle  » flottant »  car la structure était en plastique pas assez rigide… Mecacote a travaillé avec PODOFRANCE pour la réalisation de semelles de vélo Podocycle. Mecacote travaille avec des professionnels de santé comme podologues ou Ostéopathes car  il n’est pas de nos compétences de pratiquer ces actes. Dans la pratique l’Étude Posturale Mecacote  va  » imposer  » une gestuelle de pédalage  comportant  trois phases principales et non  quatre. On entends dire que le cycliste  » tire sur la pédale  »  et cela fait parti des exercices de musculation dynamique sur le terrain lorsqu’on monte un faux plat   » tout à droite  » à 30 tr/mn… Mais la philosophie de Mecacote est de favoriser la fréquence de pédalage car la puissance est le produit de la vitesse par la force ..ceci ayant la […]

Essais chaussures …que faut il en penser ?

Essais de chaussures Depuis  1995 je vois des cyclistes pour des études posturales et depuis 22 ans je fais toujours le même constat : une majorité de cyclistes a des chaussures inadaptées.. A qui la faute ? Aux cyclistes eux mêmes qui ont choisi les chaussures pour la couleur ! Aux vendeurs  qui donnent toujours les mauvais conseils ! ou ne donnent pas les bons conseils ! ou ne savent pas ? ou sont contraints de vendre a tous prix parce que le stock ça coûte cher et que bien souvent les cyclistes essayent puis achètent sur internet ? Aux publicités  dans les revues cyclistes ! qui  trouvent que tout va bien ! que c’est formidable ? Que l’on doit être  » généreux avec les annonceurs pour  continuer de vivre  »  ? Les raisons pour n’avoir pas chaussure à son pied sont nombreuses mais es ce une raison pour continuer ainsi et ne pas chercher les bonnes solutions? Aux « essais » de chaussures qui  ( exemple  ) n’apportant rien pour le cycliste (  chacun ayant un pied différent il y a fort peu de chance que le produit aille  à tous les pieds… )  . En effet , autant il est possible  de présenter la chaussure  en présentant les matériaux de la semelle,  en présentant la semelle interne, en présentant le système de serrage, en présentant la forme du talon, autant il est indispensable de  ne pas oublier les données techniques  comme : – la forme du pied  qui conviendra aux chaussures – la longueur idéale du pied pour la chaussure –  la largeur idéale du pied pour la chaussure – la longueurs des métas [ phalanges  dont le gros orteil ]  pour le pied concerné et pour régler l’engagement des cales – un indice de rigidité de la semelle  pour savoir si la chaussure va aller au pro ou au débutant – la position du premier trou de fixation  pour les cales a trois trous  et le système pour les cales à quatre trous  pour speedplay. Les essais des chaussures , c’est comme les essais des cuissard, dans la mesure […]

Norme NF EN 14781 ( vélo de course ) remplacée par ISO 4210

Lorsqu’on fait du commerce il est  obligatoire de respecter des normes en vigueur car aucun matériel ne peut être mis sur le marché s’il ne respecte pas ces normes [ L221-1 du code du commerce qui renvoie vers la norme concernée et le décret d’application]. Pour les vélos fabriqués à l’unité le problème demeure …. » j’ai la réponse de Monsieur Legrand du BNA du 30 mai 2008 ref PL/08/0512. qui précise que depuis ma première intervention en 2006 le sujet n’a pas été traité . Aujourd’hui est il possible , pour un vélo fabriqué à un seul exemplaire et cela quelques soit la raison (  morphologie,ou handicap )  d’envisager : – la réalisation d’un cadre   » modèle ou type  »  suivant un cahier des charges propre  à chaque artisan ou rédigé  pour tous.( processus de fabrication du cadre ) – de lui faire passer les essais de la norme ..( fatigue essentiellement car en cas de choc  je mettrai la priorité à la survie du cycliste plus que du vélo  qui au delà de 20 Km/h sera inutilisable s’il heurte de face un mur ou un trottoir ) – de considérer qu’ensuite tous les cadres construits suivant ce « référentiel » seront  conformes. Les vélos montés, qu’ils soient sur mesure ou de série ( montage de kit cadre )  ne pourront jamais   répondre aux exigences de la norme car  les accessoires qui sont montés dessus ( freins / pédalier/ pédales etc ) ne sont jamais fournis avec un certificat de conformité à la norme et n’ont pas de numéro de lot . N’ayant pas de numéro de lot je ne vois pas comment on peut assurer la traçabilité  et la conformité à la norme . Donc aujourd’hui comment fait on ? Le fait est qu’en France les artisans ne sont pas représentés  et donc  les démarches  individuelles comme les miennes ont du » mal à peser « . A quand une association des artisans constructeurs de cadres en France? Il ne faut pas considérer le cadre de vélo ou le vélo comme un objet d’art qui n’aurait pas à respecter des règles …dans le […]

Glossaire cycliste

Petit rappel  sur les définitions qui sont mal  comprises ou oubliées dans le cyclisme. – définitions- glossaire BRAQUET : rapport entre le nombre de dents du plateau menant et du pignon mené : 53 x 12 DEVELOPPEMENT : Braquet x circonférence de la roue x 1 = distance parcourue au sol  pour 1 tour de manivelle PLAQUE ( Grosse plaque ) : Désigne le grand plateau REACH ( pour un cintre ) : Profondeur qui se mesure horizontalement; de 78 a 120 DROP ( pour un cintre ) Hauteur qui se mesure en vertical; de 125 a 170  

Le cyclocross..pour progresser en hivers.

L’automne arrive et la saison cycliste tire à sa fin… Pour ceux qui le souhaitent il reste une discipline dont on parle peu mais qui permet de  se  » changer  » les idées de la route : le cyclocross. Le cyclocross est une discipline  qui se pratique en circuit généralement  avec terre, bosses , escaliers, et parties bitumées roulantes  au contraire des parties sablonneuses ou boueuses plus délicates. C’est une discipline complète mais très exigeante meme si la durée n’est que de 1 heure , c’est une heure à fond… Compte tenu du terrain , le vélo de cyclocross est différent du vélo de route : – les développements sont plus faibles  42*38x 11*28. – les pneus sont plus larges  ( entre 25 et 32 ) et adaptés au terrain avec des crampons  pour une meilleure accroche. – les freins sont spécifiques et généralement à tasseaux pour faciliter le passage des  pneus plus larges . Le vélo  sera donc spécifique tout comme la position qui sera plus ramassée  avec une hauteur de selle minimisée du fait des chaussures et des pédales  avec une distance selle cintre réduite car vous aurez avancé un peu la selle pour mettre plus de poids sur la roue Avant afin qu’elle colle au terrain. La pratique du cyclocross va demander des capacités de franchissement , une bonne maitrise des trajectoires et aussi une réactivité importante  dans les situations délicates . Cela sera positif nécessaire sur la route pour  » sauter un trou  » par exemple . L’autre avantage du cyclocross est de vous dé-diéséliser car  les changements de rythme sont fréquents et les intensités importantes ..vous allez  » décaliminer  le moteur  » sans prendre de risque car la durée est faible . Pratiquer le cyclocross vous permettra de travailler la PMA dans les sous bois . Cette pratique vous sortira de la monotonie des scéances  sur route ou les cyclistes continuent de se diéséliser….mais vous pouvez aussi envisager la piste si  vous en avez une prés de chez vous !

Comment choisir un vélo à sa taille

Choisir un vélo à sa taille est un chose importante mais aussi faut il qu’il corresponde aussi à sa pratique mais c’est autre chose que nous développerons plus tard. Le postulat de base est que vous  avez une position qui est validée sur le terrain. Cette position  est déterminée par : – Hauteur de la selle : HS – Recul du bec de selle et déport de tige de selle : DTS – Distance selle / cintre et cintre : SC – Distance entre bec de selle et creux de cintre ( mains en bas ) : SCxc – Plonge entre la selle et le cintre : h – Plonge entre la selle et le bas du cintre : hbc – Longueur des manivelles :M – Longueur de potence : Pot Cette position est associée à un cadre dont la géométrie peut être très différente  avec des  comportements de cadres différents . Un cadre est défini par : – Hauteur de cadre  axe / axe :Ht – Angle de tube de selle : α – Longueur de tube supérieur à l’horizontale : Lgh – Longueur de la douille : Ld – Angle de douille ou de direction: β – EAV ou Entraxe Avant :EAV – EAR ou Entraxe Arrière : EAR – Plonge de la boite : Pl En aucune manière on peut prendre en référence les tailles S – XS – M- L- XL etc …car ce sont des désignations commerciales différentes chez toutes les marques  et seules les valeurs que l’on peut mesurer avec un mètre  ou un rapporteur sont  à prendre en compte. Il ne faut pas oublier d’autres contraintes  car l’angle de tube de selle ne fait pas tout s’il n’est pas associé au déport de tige de selle  lui mème en liaison avec la selle car la NF EN 14781 prévoit que la selle , lors des tests , doit être maintenue par le milieu du châssis faute de se déformer . Le Cadre : Depuis quelques temps les  constructeurs  donnent des informations complémentaires comme le REACH et le STACK  qui sont en fait deux […]

Copie VS Original

Dans le monde du  » vélo  »  nous voyons  les revues cyclistes présenter tel look carbone    ou Pinarello  au prix de 3600 à 4600 euros alors que   sur le net on   » trouve  » des cadres     » semblables  »  à des prix défiant toute concurrence. j’ai reçu un cycliste pour une étude posturale dont le Pinarello  ne lui avait couté ( cadre et fourche ) que 420 euros  livré à son domicile ? Partout  on entends que les copies ne valent pas les originaux . En étant simplement factuel si l’on regarde les besoins pour fabriquer un cadre   » copie  » : – moule – matière – main d’oeuvre Tous ces éléments sont identiques  . La différence viendrait  donc du fait que l’original  a été calculé par un BE , et que la marque fait du sponsoring et de la pub mais aussi prévoit une marge conséquente Quand on voir la copie Pinarello a 420 euros  on est en droit de se poser des questions. Si ces cadres présentaient des dangers pour l’utilisateur  pourquoi les marques  n’achètent  elles pas des copies pour leur faire subir des tests comparatifs ? Ce serait le moyen le plus évident pour mettre en avant  tous les risques à acheter des copies .. Pourquoi ne le font elles pas ? Posez vous la question! Bien sur il restera le problème des taxes non payées par l’acheteur ….et le fait que la copie est illégale  mais on n’a jamais vu comme cela est le cas pour les montres des machines de chantier écraser des milliers de produits. Nous , avec nos cadres sur mesure en titane fabriqués en France ne sommes pas confrontés à ces copies car ne ne proposons que des produits uniques .  

Norme NF EN 14781 suite…

Le CYCLE Septembre  2015 N°463 et NF EN 14781 Sur ce numéro le CYCLE  présente les artisans français. Tous n’y sont pas mais certains sont présentés. En le lisant vous aurez  un aperçu de ce que proposent les artisans français et leur position vis à vis du marché et des évolutions possible . Ce que vous pourrez retenir c’est que  » Un vélo performant ne l’est jamais autant que quand il convient à son utilisateur  » [ P49.Le Cycle ]  Depuis   que nous pratiquons l’Étude Posturale  nous  trouvons entre 25 et 30% de la population qui ne peut trouver sa position que sur un vélo sur mesure  . Il n’en demeure pas moins qu’il perdure un soucis  au sujet de la NF EN 14781  et pas seulement pour les vélos sur mesure mais aussi pour le montage des kits cadre . Il serait utile que la profession réagisse face à cela et pour ma part seul l’article 4.8.4 de la norme présente un intérêt( pour les cadres sur mesure ) : essais de fatigue avec les forces de pédalage …les articles 4.8.2 et 4.8.3 ensemble cadre-fourche AV essais de choc  sont inintéressants car en cas de choc je penserai plus au cycliste qu’au vélo…enfin les articles 4.6.7 et 4.6.8 sur le freinage a des vitesses de 25 Km/h sur le sec et 16Km/h sur route humide  ne sont pas représentatifs de la réalité . Enfin, cela attire l’attention sur les montages  à la carte et certaines adaptations, au niveau des matériels car le produit fini ne répondra pas à la NF EN 14781…..quelle preuve pourrions nous fournir de la conformité  des chaque élément monté  dans la mesure ou les éléments montés ( donc mis sur le marché et donc répondant à l’article L221-1 du code du commerce , donc ayant  satisfait aux exigences de la Norme ) ne sont pas lotis ? Quelle traçabilité ? Les fournisseurs du marché  ne sont pas en mesure de fournir le moindre certificat de conformité aux exigences de la Norme ( pour les fourches Look et  Amadeus peuvent le faire …) … Dans les […]

Cadre Carbone Vs Cadre titane

Les cadres en carbone…mais êtes vous sur de ce que vous avez ? Depuis quelques années les cadres en carbone sont nombreux et bien souvent fabriqués en Asie. Les Sociétés qui sous traitent en Asie le font pour le coût de revient et donc la marge qui en résulte . C’est aussi pour cela que la Norme NF 30-020 a été remplacée par la NF EN 14781 en 2006, norme discriminatoire et mal rédigée …autre sujet qui sera traité prochainement.. Mais savez vous ce que vous avez ? La fibre  Hr , la fibre VHM , T700 ou 60Ton,  du 1K ou 12K  de quoi est composé votre cadre ? Il y a peu encore je montrais une tige de selle à des cyclistes en leur demandant  quelle était la matière : carbone répondait ils . En fait, cette tige de selle avait l’aspect extérieur du carbone  mais l’intérieur était blanc , de la fibre blanche , simplement de la fibre de verre recouverte de carbone 3K pour la présentation. Loin de moi toute idée de vouloir jeter un doute , quoi que ( ? ) , je me pose souvent des questions au sujet des produits carbone  pour lesquels les constructeurs expliquent que les fibres sont comme ceci , comme cela , mais qu’en est il vraiment ? A notre connaissance  personne n’est en mesure de donner la composition d’un cadre carbone  et il ne semble pas qu’il existe un laboratoire qui permette de le déterminer avec précision. Y a-t-il des contrôles permettant de distinguer les couches et la natures des fibres une fois la cadre   terminé ? A ma connaissance non ! Les  constructeurs asiatiques  peuvent faire   » ce qu’ils veulent  »  car même s’ils ont un cahier des charges  strict il faut être certains qu’il est suivi à la lettre. Un autre élément jette le trouble : – les tarifs entre un cadre  » copie de  » ou  » no name  » et un produit de la marque ? Pour avoir vu un Pinxxx…. que le cycliste avait acheté en Chine et payé franco 420 euros […]

Les anomalies de conception en cyclisme

Les anomalies de conception en cyclisme…   Le cyclisme est un sport particulier car  le bipède pour devenir cycliste doit utiliser un vélo. Cette belle invention qui date de 1817 a connu des évolutions importantes [ la pédale  apparue en 1839 puis le vélocipède français en 1885 et pour terminer   le produit que nous connaissons aujourd’hui date de 1885 avec pédalier , pédales et chaine ..] mais depuis  une trentaine d’années certaines  » évolutions »  n’ont pas été au bout . Boitier de pédalier fileté  qui est devenu  non fileté  et appelé BB30.. – en mécanique on ne centre pas des roulements rigides  sur des filetages faute de ne pas pouvoir respecter  un alignement parfait. – on ne rattrape de pas de jeu sur des roulements rigides faute de commencer à la détruire – les  roulements rigides  ( roue / boitiers de pédalier / etc) qui ne tournent pas librement ne se  » font  pas  » car s’ils forcent c’est que le montage n’est pas bien réalisé et  lorsque le roulement va  avoir terminé de s »user  et qu’il tournera librement il sera simplement prés de la fin de vie – les roulements BB30 qui se montent à force n’ont pas vraiment leur place  car il faut que la concentricité des alésages soit parfaite mais  lorsqu’on veut remplacer les roulements  les problèmes arrivent car bien souvent la matière ne  » serre  » plus le roulement , il faut donc passer au  » collage « ..et enfin  un axe tubulaire de 24  est largement  résistant pour plus de 90% de la population cycliste et Shimano l’a bien compris en se limitant à cette dimension hors des  solutions marketées….. Pédales automatiques : Belle « invention » de  Look qui a apporté  un confort pour le pédalage mais aussi de la sécurité  mais le grand regret est que  certaines solutions aient été sacrifiées sur l’hotel du marketing et de la mode oubliant quelques exigences ergonomiques. Les pédales Look CX6 et CX7 possédaient beaucoup de qualités: – hauteur sur axe  importante apportant un meilleur rendement au delà de 90tr/mn ( étude du Dr Haussalter) – réglage du Qfactor possible […]

Cyclisme et matériel ..pourquoi ne pas aller plus loin ?

L’évolution du matériel en cyclisme me laisse sur ma faim . En effet, si l’on regarde  la manière dont les   » nouveautés  » sont présentées  et le réel apport de ces dernières on peut se poser des questions. Il faut aussi relever les  » anomalies  » mécaniques  qui en sont  » relevées  » par personne : – au sujet des  roues ou boitiers de pédaliers on entend  » les roulements forcent un peu mais ils vont se faire  » ..moi je comprends que les moyeux de roues ou les boitiers de pédaliers  équipés de roulements rigides  sont mal usinés ou mal montés et que les roulements ne sont pas alignés . Les jeux  sont dépassés et il y a une contrainte; liée à une mauvaise concentricité, qui va détruire le roulement  ce qui arrive lorsque les roulements se sont faits .A ne pas confondre avec un joint d’étanchéité qui serre sur l’ »arbre . Il en est ainsi pour les roues et les boitiers de pédaliers. Pour ces derniers force est de constater que là encore le montage de  roulement que l’on aligne sur des filetages ( BSA/BSC/ pas français ..) n’est pas correct  car la concentricité des roulements rigides ne peut être assurée. Il faudrait des roulements  » auto-aligneurs  » pour garantir une bonne concentricité BB 30 monté à force dans un alésage ..même problème car en plus le roulement est monté  » à force  » .. ce qui implique que l’alésage sera écroui  au premier montage  ..et ensuite ..le roulement finira par tenir en place a grand renfort de scelle roulement ( ce qui est arrivé à un de mes clients )… Entendre dire  par des cyclistes que l’axe de 24 tubulaire n’est pas assez rigide  est assez risible car je ne connais pas un cycliste qui ait  brisé un tel axe par la seule force de ses mollets …N’oublions pas le passé et  Miguel Indurain qui gravissait les cols  avec un boitier ISIS on même a emmanchement carré  nettement moins  » rigide  » qu’un axe traversant de 24 …Que dire lorsque  certaines marques  en arrivent à mettre des […]

Cyclisme et lunettes de  » bipède  » …

Depuis plus de 15 ans j’explique  ce qu’est un cycliste  mais manifestement je ne dois pas être entendu .. Un cycliste c’est avant tout un  » bipède  » humain ( bipède ) : qui marche sur ses deux pieds … Lorsque ce bipède  est porteur de lunettes , ces dernière sont faites pour voir l’horizon , tête droite et donc buste vertical … En position  cycliste  ces  » lunettes de bipède  » servent juste à voir le pneu avant…. Pour voir l’horizon  le cycliste doit donc remonter  le menton et ce provoque des douleurs cervicales .. Un  cycliste qui doit corriger sa vue doit porter des lunettes prévues pour sa pratique sportive  et donc pour le cyclisme. Certains magasins sont spécialisés comme Opéra Vision . Pour un cycliste le port de lentilles est préférable . Nombreux sont ceux qui ont oublié l’origine du cycliste ….nous y reviendrons dans d’autres articles ……………………….

Santé & Fitness Hors Série N°2… quelques erreurs à corriger

Attention aux informations que vous trouverez sur Santé & Fitness Hors Série N°2 Remarque sur les inexactitudes ou erreurs grossières pages 76 à 84 la Nuque : - oublié : - le port de lunettes de bipèdes - le cadre trop rigide -le manque de musculation Les mains : -oublié: - la forme du cintre - le réglage de l'horizontalité de la selle - un manque de souplesse dorsale La région lombaire: -oublié: - le recul de bec de selle - l'inclinaison de la selle - la distance selle/cintre - généralement la hauteur de selle provoque  d'autres pathologies Les genoux: - oublié : - l'orientation des cales - les chaussures  qui écartent les genoux du cadre - recul et hauteur de selle inadapté - trop de liberté angulaire - cales usagés Les pieds: -erreur : " en règle générale il est conseillé de laisser 1.5 à 2 cm au bout de la chaussure" - C'est une erreur  magistrale , tout au plus  doit on laisser entre 2 et 4 mm -oublié : - l'engagement des cales qui peut provoquer le feu aux pieds tout comme les chaussures trop grandes - les semelles internes de piètre qualité à remplacer par les semelles podocycle  sur notre boutique Les bons réglages : -Il est écrit : " multipliez le résultat ( EJ ) par 109% ...réglez la selle à l'horizontale et inclinez la vers le haut ou le bas de +/- 8mm Attention ce n'est pas juste pour les 109%  car trop d'informations sont  oubliées  ce qui peut provoquer des pathologies : - Les chaussures , les pédales , la pratique et la longueur des manivelles sont oubliés. - référence est faite du fil à plomb: encore une information  fausse  sauf si au préalable on a réglé correctement l'engagement des cales et la hauteur et l'inclinaison de la selle.  Dans ce cas le fil à plomb donnera une " tendance " plus ou moins avancée . - Si la selle est trop basse le cycliste finira par avoir des douleurs lombaires Reportez vous  aux pathologies Voir aussi Les formules obsolettes Ceci simplement pour [...]

Liberté angulaire ou pas ?

Bonjour, Souvent je vois des cyclistes qui souffrent de pathologies liées  aux réglages des cales , engagement ou orientation ou liberté angulaire trop  ou pas assez importante . La liberté angulaire a pour fonction de permettre  les mouvements de la jambe pendant la phase de pédalage en  prévenant les pathologies .. Dans les faits cette liberté  doit être seulement  » nécessaire  »   suite à un accident par exemple. Si l’on fait un peu l’historique  de la liaison pédales/ chaussures  dans les années 1970 on avait des  cale pieds et des cales fendues sans jeu sous la semelle et pas de  pathologie . Ce n’est qu’après l’apparition de la première pédale  automatique Look que les premières pathologies sont apparues. Le réglage de l’engagement et de l’orientation de la cale   était en cause ..et depuis c’est un problème important chez le cycliste. Cependant  la liberté peut être aussi  nuisible que pas assez de liberté . Mon expérience m’a montré que bien souvent il faut régler  en même temps: -l’engagement – l’orientation -Le recul et la hauteur de selle Ces trois points sont liés pour « stabiliser  » le pied sur la pédale Le réglage de l’orientation  pour plus de 90% de la population cycliste  est : cale à 90° Mais comment  vérifier si l’orientation est correcte et  s’il faut  beaucoup , peu ou pas de liberté angulaire . Look  propose le  KEO FIT  mais simplement pour l’analyse de mouvement du pied sur la pédale afin de définir la liberté nécessaire . C’est insuffisant car   avec des cales sous engagées et une selle trop basse il faudra systématiquement des cales rouges ( grande liberté ) alors  que si l’on monte la selle  et que l’on engage les cales correctement  le pied deviendra stable . Cela peut se vérifier simplement  avec une analyse des appuis des pieds dans les chaussures [ http://www.semellesortho47.com/]…. Une autre solution  consiste a  » lire  » comment se situe l’orientation de chaque pied  SI l’on a des cales look . L’usure doit être centrée  ….   On distingue bien la marque laissée ..Cette dernière doit être centrée  et donc il convient […]

Différence Chaussures Mavic / Sidi

Depuis longtemps  j’essaye de sensibiliser les cyclistes au choix de leurs chaussures ! Nous avons rédigé : http://www.mecacote.com/2014/09/04/choisir-ses-chaussures-conseils-pour/ http://www.mecacote.com/2014/07/22/pieds-vs-chaussures/ J’ai pu voir il y a peu un cycliste avec deux paires de chaussures : une paire de Mavic en pointure 38  et une paire de Sidi en pointure 38. J’ai donc eu le loisir de mesurer ces chaussures : – Mavis  longueur 249 mm – Sidi  longueur 238 mm Longueur du pied du cycliste 238 mm Les Mavic étaient trop longues et les Sidi trop courtes …cependant le bout des doigts de pied touchaient le bout de la chaussure avec les Mavic  mais le talon n’était pas bine maintenu et les Sidi étaient trop  » juste »  ; il leur fallait une demie pointure de plus soit 3.5 mm . Dans tous les cas l’achat des chaussures reste une affaire compliquée ….

Le Pied…faut il marcher pieds nus?

A l’origine  nos ancêtres ont commencé à marcher pieds nus. De nos jour , l’argent est l’unique moteur de toute décision, les médias et le marketing nous font prendre des vessies pour des lanternes allant jusqu’à se contredire  eux même dans des délais très brefs. Les différentes revues qui nous présentent les produits  proposés par les différentes marques ne peuvent  pas donner un autre avis que celui imposé par les marques  et par exemple chez shimano pour les chaussures de vélo  plus l’appui du pied est important ( haut de gamme ) et plus on réduit la largeur de la chaussure  pour le même pied ? Cela va à l’encontre de la réalité et des besoins. Le pied: Le pied  est une partie du membre inférieur de l’homme qui en constitue son extrémité distale. Il est relié à la jambe par l’articulation de la cheville et porte le poids du corps en position debout et permet la locomotion. Il a ainsi un rôle d’équilibre, d’amortissement et de propulsion. Le pied adulte comprend 26 os — soit, pour les deux pieds, le quart de ceux composant l’ensemble du squelette – 16 articulations, 107 ligaments qui tiennent ces dernières et 20 muscles qui permettent leur mouvement. Leur système nerveux complexe  leur permet de sentir les variations de terrain , de pression, et de température du sol. Lorsqu’on marche pieds nus tous les capteurs  neurologiques plantaires informent le cerveau  des changements mais dés que l’on porte des chaussures  ces capteurs  perdent leur capacités et leur  action est très limité. Cela conduit à un manque de stimulation qui lui même entraine un diminution de l’activité du système locomoteur  et une perte des  informations  et aussi une perte de tonicité. Les chaussures de sport avec  » amortis »  tant vantés par les  différentes marques  ont une autre action : elle  désactivent  tout sentiment de risque  lors de sauts ou de courses car l’amortis vous protège … Une fois ces informations acquises  le sportif  va petit à petit perdre le sens de ce qu’il fait  ainsi un basketteur va « oublier  d’amortir sa chute après un saut  »  […]

Choisir ses chaussures ..conseils pour…

Parmi les problèmes que rencontrent les cyclistes  » choisir ses chaussures  » est probablement le plus compliqué  car souvent mal expliqué… Ce que l’on entend le plus lorsqu’on questionne les cyclistes: – « on m’a dit que je devais prendre une pointure de plus » – « sidi ça taille petit il faut une pointure de plus » -« j’ai choisi cette marque parce qu’elles me plaisent » – » pour la couleur » Dans les faits, depuis 1995 je vois des cyclistes et une grande majorité  n’a pas su acheter ses chaussures et les  vendeurs chez les vélocistes n’ont pas su vendre les chaussures. Dans ce cas les vendeurs ont peut être simplement vendu ce qu’ils avaient. Pour choisir une chaussure il faut tenir compte de plusieurs paramètres : – quelle pratique ? – quel pied ? – quelle puissance ? – quelles pathologies ? Quelle  » pratique  » ? On va considérer que chaque pratique cycliste  a des objectifs différents : – le cyclotouriste ou cyclocampeur va  se déplacer  à vitesse « réduite  » car son objectif est plus « le tourisme  »  que la vitesse ; donc  les efforts sur les pédales seront  » faibles  » mais de plus le cycliste voudra marcher  lors de ses arrêts fréquents . -le cyclosportif va lui , rechercher la performance  mais encore faut-il   ajouter d’autres paramètres comme la distance des épreuves ou la durée ( Paris Brest paris ) -le coureur fera des épreuves  de courte durée  mais intenses  ou le rendement sera important – le CLM sera à l’opposé du cyclotourisme puisque la durée sera importante et donc point  de divagation et d’arrêt pour contempler le paysage . Ce qui va différencier ces  pratiques ce sera la force avec laquelle le pied va appuyer sur les pédales  et la durée. Pour faire 100km à 30 km/h de moyenne pour un cycliste de 70 kg sur une route plate il faudra que chaque pied appuie   avec (somme des forces cumulées) 75 tonnes sur chaque pédale ….ce n’est pas anodin sur 100 km et que dire sur une saison de 15000 km . Vous l’aurez compris  suivant sa pratique on devra […]

Hydratation, ..quelques rappels.

Pourquoi boire pendant l’effort ? Avant et après ? Notre corps est composé d’environ 60% d’eau. Lors des différents mouvements de la vie courante et pendant la pratique sportive le corps monte en température et la transpiration est mise en œuvre pour  le refroidir , tout comme pour le moteur de votre voiture . Dans la journée le corps perd environ 2,5 litres d’eau par la transpiration mais aussi les selles , l’urine et la respiration. La déshydratation même légère   est le facteur responsable de la contre-performance, mais aussi lune cause de blessures telles que les tendinites Si l’hydratation baisse de 1% les capacités physiques baissent de 10% ..c’est déjà important mais pas critique, cependant le cerveau sera moins  » efficace  » avec parfois un temps de  » réponse  » un peu plus long et donc un manque de lucidité expliquant des chutes en descente . Une perte de 2% de son poids en eau entraine une perte de 20% des capacités physiques et ainsi de suite ce qui fait qu’un sportif de 70 kilos qui perd 2Kg perd 30 % de ses capacités physiques et entre dans une zone dangereuse. Personne n’est épargné , même en dehors d’activités sportive , les personnes âgées et les nourrissons sont particulièrement à surveiller .. Pour savoir si l’hydratation est suffisante il suffit de regarder son urine : elle doit être claire et non pas foncée . Comment et quand s’hydrater ? Il faut tout au long de la journée par petites gorgées et ne pas attendre la sensation de soif même pour les sédentaires. La consommation journalière devant être de minimum 1.5litre sachant que les repas, les fruits et légumes apportent aussi leur part d’eau. Pour les sportifs il faut ajouter 500 ml par heure d’effort. Pour des efforts de moins d’une heure l’eau plate suffit mais au-delà il est conseillé de boire une boisson de l’effort contenant des sels minéraux, des vitamines, des glucides. Évitez les boissons gazeuses en trop grandes quantités mais buvez souvent et peu à la fois. La nuit pensez à disposer aussi d’un litre d’eau à portée […]

News lues sur les revues cyclistes …

Bonjour à tous , Après huit jours de congés  je me plonge dans la lecture des revues cyclistes et je vous livre donc quelques réflexions: – CAYO DISC de FOCUS : pour ce cadre avec freins à disque je note  que la technique utilisée en VTT est de mise avec l’axe de gros diamètre traversant  et une rainure pour le montage de la roue. Cela limite l’utilisation au CLM ou au cyclotourisme  mais surement pas  à la course en peloton. – SAV Canyon  et mésaventures des clients  lu page 31 de TOP VELO N°209 . A méditer et à comparer au SAV des petits artisans Français – Les selles Ergonomiques ( TOP VELO 209 ) . Mon expérience m’a montré  que  laisser un vide  au milieu d’une selle déportait les problèmes et de compression du périnée on passait à échauffements.( moins de surface de contact pour autant de poids = pression supérieure ). Le solution vient   avant tout de  faire un bon réglage de la selle en HS- RBS- et inclinaison mais pas que ..car même avec une selle bien réglée si les cales sont sur-engagées il y a aura  compression du périnée. Vouloir traiter un problème sans  voir l’ensemble n’est pas la bonne solution. Enfin , il faut se souvenir que  la creux de selle donné l’est pour une selle « à l’horizontale  »  alors que dans les faits cette selle  , pour peu qu’elle soit creusée ,  devras être légèrement inclinée vers le bas ( pour le bec)  et son creux de selle avancera … En 1972 on roulait avec des pédales à cale pied  sans jeu et on ne parlait pas de  tendinite. En 1972 on roulait avec des selles unicanitor de cinelli et on ne parlait pas de compression du périnée mais  en regardant bien ces selles étaient  avec un bec arrondi tout comme le reste de la selle ce qui permettait  une  » rotation  » du bassin sans risque pour ceux qui avaient une légère différence de longueur des membres. Aujourd’hui avec des selles  » plates  » cette  » possibilités  » n’existe plus ….. Lu sur […]