Les pathologies du genou ..

Les pathologies du genou ..

Les pathologies du genou en cyclisme Mathieux Lafontaine – Vincent Blondeau   Tout le monde pense que le cyclisme étant un sport assis, il n’y a pas de problème !!!  Mais c’est ..faux !!!!! Sur le vélo vous ne devez ou ne devriez avoir mal qu’aux muscles concernés par l’activité sportive, toutes les autres douleurs (cervicales, trapèze, genoux, lombaires) sont anormales et ont pour origine de mauvais réglages. Mais qu’est-ce qu’un cycliste ? Un cycliste c’est avant tout  un bipède et la particularité du bipède c’est qu’il a les deux pieds qui reposent au sol mais qu’à la marche il a un pied en l’air et un pied au sol. Lorsqu’il marche le pied pose le talon au sol et  » déroule » pendant que l’autre est en l’air. La grande différence est qu’en cyclisme les pieds sont solidaires des pédales, les fesses sont posées sur la selle et les mains tiennent le guidon. Ces trois points doivent être réglés pour éviter les pathologies. Un peu d’histoire : avec  les premiers vélos de course munis de pédales cages et de cale pieds …les chaussures avaient des cales clouées sous la semelle en cuir et le pied était maintenu en place par une courroie de de cale pieds. La chaussure était en butée sur l’extrémité du cale pied … et   il n’y avait pas beaucoup de pathologies des genoux. Pourquoi ? :A cette époque le cycliste pédalait pour  » marquer  » la semelle et ensuite clouait la calette sur la marque ainsi faite. ( méthode reprise un temps par Look avec les pédales delta ) Les pathologies du genou sont apparues avec les premières pédales automatiques. ( LOOK puis Time  ensuite shimano et speedplay..  ) Les pédales automatiques sont conçues de manière qu’une cale, fixée sous la semelle de la chaussure, vienne s’y loger et rende l’ensemble pied-chaussure-pédale solidaire afin d’augmenter l’efficacité du pédalage en diminuant le poids de la jambe pendant la phase de remontée. Sur la plupart des modèles, le cycliste chausse en enclenchant la cale sur la pédale et déchausse en pivotant le talon vers l’extérieur. Le cas échéant, un ressort […]

A l’avant ou à l’arrière de la selle….

C’est un éternel discours  et bien souvent les  cyclistes   sont perdus et se comparent entre eux ? Voyons un peu l’historique des positions de cyclistes . Après Claude Genzling  et le dossier sur la position  ( juillet 1979 ) il y a eu il y a maintenant une trentaine d’année ( en 1995 )   Armel André . Il a disposé des moyens de la régie Renault pour développer le concept d’etude posturale ( repris par la suite  et copié par d’autres ). Le principe était  « en laboratoire » de  faire pédaler un cycliste a une puissance donnée et de vérifier le coût cardiaque de l’effort suivant la position de la selle ..On obtenait ainsi une position  » reculée  »  avec une selle  relativement haute  qui permettait de  » pousser  » sur les pédales et de  » tirer  » sur  les pédales … Tout ceci est trés bien mais ..il y a un mais ….cette position  reculée  limitait la fréquence de pédalage et le rendement était moyen mais les forces utilisées importantes ce qui permettait de bien avancer ….pour celui qui avait des lombaires de percheron  comme  Bernard Hinault …   » pousser c’est une force horizontale  et tirer aussi  alors qu’appuyer c’est une force verticale de haut en bas  » . Cette position développée par Armel    « etait  justifiée   » par  le coût cardiaque  et il est vrais que  dans un labo cela fonctionnait et que les courbes  de rendement donnaient le meilleur rendement a 60 tr/mn ….Bernard Hinault a eu une grande carrière   parcequ’il était  fort physiquement parlant , ses lombaires c’etait du béton  ..seulement  tout le monde n’est pas Bernard Hinault . Cette position  en  » arrière  » a été appelée la « position à la française « . à l’époque les  cadres étaient fabriqués avec des  raccords et donc de fait  le tube horizontal était  » horizontal  » et  il y avait peu de sortie de tige de selle ce qui donnait l’impression que la selle était basse mais en réalité il n’en était rien  avec des chaussures   plates et des pédales cage . ( Hinault pour 1.73m et 83 cm d’entrejambe […]